Facilement repérable à son cri spécifique, il est visible facilement en été et au printemps sur Athis Mons, et très difficilement en hiver.

2014-11-25_DSC_5196_NIKON D7100_ISO 800_300 mm_70

2014-11-25_DSC_5237_NIKON D7100_ISO 1250_300 mm_70

2014-11-25_DSC_5254_NIKON D7100_ISO 1250_300 mm_70

Pic Vert

Sortie spéciale Pic Vert à lire ici ...

   

 


 Sur Oiseaux.net :

Localement appelé oiseau de pluie, ou encore pleupleu, le pic vert est de la grosseur d'un geai, il a un plumage vert et jaune. Les plumes de la tête forment une sorte de béret d'un rouge éclatant. Chez le mâle, de chaque côté du bec, une tache rouge encadrée de noir dessine une moustache. Celle-ci est entièrement noire chez la femelle. Les jeunes sont colorés a peu près comme les adultes, mais le plumage est fortement tacheté et barré. 
La langue des pics est effilée, très longue, visqueuse et pourvue de nombreux corpuscules de tact, dont l'extrémité petite, plate et pointue, est ornée de petits crochets. Elle peut-être projetée loin en avant. Leurs tarses sont courts et les doigts pourvus d'ongles solides et recourbés. Deux sont dirigés en avant et deux en arrière, ils leurs permettent de grimper facilement aux arbres tout en prenant appui sur les plumes de la queue, excessivement robustes. 
Dans la péninsule ibérique, les pics verts appartiennent à la sous-espèce Picus viridis sharpei (le pic de Sharpe). Ils se distinguent des oiseaux du reste de l'Europe par l'absence de noir autour de l'œil et des sous-caudales non rayées. La ligne rouge autour de la moustache noire du mâle est très fine, souvent invisible de loin. Des études génétiques récentes tendent à montrer que cette forme peut être considérée comme une espèce à part entière Picus sharpei. 

http://www.oiseaux.net/oiseaux/pic.vert.html