Visible de plus en plus dans les parcs, jardins, et forêts d'Athis-Mons, la Perruche à collier est considérée comme une espèce envahissante du fait de son agressivité envers les autres espèces d'oiseaux (dont elle rackette les nids) et les écureuils ... Il n'est pas rare de voir ces derniers se faire éjecter de leur branche parce que madame perruche a décidé de s'y percher.

Perruche à collier (Psittacula krameri)

Perruche à collier (Psittacula krameri)

La légende urbaine ( oui on peut voir ça comme ça :-) ) veut que ce soit à Orly, dans les années 80, qu'une vingtaine d'individus de cette espèce ont été libérés lors de l'ouverture d'un conteneur asiatique. Ils se sont alors acclimatés aux lieux et développés à vitesse grand V au détriment de la faune locale.

Perruche à collier (Psittacula krameri)

Perruche à collier (Psittacula krameri)

Perruche à collier (Psittacula krameri)

 Lieux d'observation :  Toute l'île de France


 Sur Oiseaux.net :

Cette perruche d'assez grande taille (environ 40 à 50 centimètres) affiche un plumage vert jaunâtre pâle. La mandibule supérieure est rouge foncé avec une pointe noire. La mandibule inférieure est noire, le menton et la zone malaire sont également noirs, décrivant une courbe qui s'amincit au niveau du côté du cou ou elle forme une sorte de demi-collier. Ce dernier est souligné par une étroite ligne rose qui se développe jusqu'à la nuque. Au dessus de celle-ci, on peut apercevoir une vague couleur bleu-mauve qui se poursuit jusqu'à l'arrière du capuchon. 
Les rémiges sont vert plus sombre au dessus, grises en-dessous. Les rectrices centrales sont vert bleuâtre sur le dessus et teintées d'ocre sur le dessous. 

http://www.oiseaux.net/oiseaux/perruche.a.collier.html