Canicule Juin 2019 - 41°C

Troisième jour de canicule en Île de France, voir en France tout court. Les humains souffrent (sauf nos hommes/femmes  politiques et nos patrons (patronnes)  semble t'il...) et les animaux aussi. Et mes oiseaux, enfin ceux de mon jardin, ne font pas exception à la règle hélas.

Moineau domestique

Ce père de famille lutte pour trouver de quoi donner à ses petits sous un soleil de plomb et une chaleur ambiante hors norme pour la région et la période. Il a eu semble t'il une mouche ou équivalent, mais à peine suffisant pour un seul oisillon sur une couvée de 3 à 6, qui du haut de la gouttière lui hurlent leur faim ! Ainsi, il n'osera même pas y aller tant que le bec n'en sera pas rempli.

Moineau domestique

Un autre mâle lui aussi souffre en silence. Le bec ouvert n'est pas là pour pousser la chansonnette, mais belle et bien pour se rafraîchir le corps.

Moineau domestique

Un juvénile de l'avant dernière nichée lui aussi souffre comme ses frères et soeurs, malgré le point d'eau mis a disposition et renouvelé fréquemment.

Moineau domestique

Ce matin déjà, un autre juvénile était venu espionner mon fils en train de prendre son petit dèj' et, peut être, avoir un peut d'ombre et de fraîcheur ...

moineau domestique

Dans ma nichée de Mésange charbonnière, les parents aussi font des va-et-viens incessants pour nourrir les bébés qui sont de plus en plus proches de la sortie.

Mésange charbonnière

 Pour cette fois, cette chenille rafraîchira les 4 oisillons.

Mésange charbonnière

Mésanges charbonnières juvéniles au nid

Trois biens portants pour le moment et un quatrième (au fond derrière la rangée), pour qui je n'ai pas de bonnes perspectives ...

En espérant que je me trompes.