Vous ne connaissez pas la Réunion ? L'Île de la Réunion ?

Rapide (très rapide) cours d'Histoire-Géo alors : Dina Morgabin, Santa Apollonia, Mascareignes, Île Bourbon, et enfin La Réunion ... 

Carte de l'île de la Réunion (Source : Conseil Ral de la Réunion)

C'est la plus belle île au monde et classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, (Oui un brin chauvin le David... mais je ne suis pas très loin de la réalité !) Passé ce moment de vérité ( :-) ), il faut alors que je vous y emmène ! Préparez vos bagages, vérifiez vos papiers d'identité, faites le vide, nous devons d'abord passer par la case avion !

Dix heures de voyage en vol direct et une bonne partie de votre paye amputée, c'est ce qui vous attend dès le départ. On n'a rien sans rien !

Une fois dans la zone Océan Indien (oui c'est là que ca se trouve, entre Madagascar et l'Ïle Maurice ....), le visage marqué par la courte, mais très longue nuit, les côtes endolories par les coudes de votre voisin, les jambes qui fourmillent, les pieds qui n'entrent plus dans les chaussures achetées la veille, faut alors faire jouer ses relations pour avoir une place aux toilettes !!!!!! Une fois dans celle-ci, vous devrez en ressortir parce qu'il est temps d'attérir. Les hôtesses sifflent, après elles tirent... vous sortez donc et vous vous rabattez sur un chewing-gum à la menthe forte (Oui, vous n'avez pas eu le temps de vous brosser les dents, et votre voisine de droite n'arrête pas de tourner la tête dans le sens opposé à chaque fois que vous la regardez.) et un restant de Pompéïa de votre grand-mère pour camoufler le tout !

Vos oreilles bourdonnent, le sang vous monte à la tête, l'avion descend par pallier, et vous n'aimez pas ça du tout ! Bref vous avez les chocottes ! Ne vous en faites pas, votre voisin baraqué à votre gauche qui fait son cake à aussi peur que vous ... Rassuré ? 

Boeing 747, Aéroport Roland Garros - Saint Denis de la Réunion

Et là,  LE   C H O C !!!  

Vous êtes littéralement écrasé dans votre fauteuil, et vous tanguez ! Non, on se calme, ce sont juste les roues qui ont touché le sol brûlant. Tout arrive en même temps : le bruit des aérofreins, les vibrations de l'avion en inversion de force, les enfants qui pleurent ...

L' A P O C A L Y P S E !!!!

Tout se calme enfin et là une voix s'annoncant comme étant "Votre Commandant de Bord", vous annonce que dehors il fait 36°C, et qu'il est à peine huit heures du matin heure locale... Vous réglez alors à ce moment-là toutes les horloges qui sont sous vos yeux comme pour exorciser la chose.

Quelques minutes .. heu ... une heure plus tard, après avoir récupéré vos baguages, ce sont les douaniers (à ce moment là, la blague du Douanier Rousseau n'est peut-être pas appropriée ... à éviter donc !) qui vous prennent en charge ... oui, pas de bol c'est sur vous que c'est tombé ! Adieu l'imitation YSL .... Après l'amende honorable de nos amis les douaniers, vous allez faire la quête de la voiture de location ... Du Coupé cabriolé, vous passez à la camionnette peugeot 504 cabris-à-l'air ! Oui, une erreur malencontreuse dans la paperasse entre la métropole et la Réunion.

Bon au moins là, vous êtes "couleur locale" !

Vous chargez donc votre barda dans la caisse bâchée de la camionnette, et à vous les douces routes de votre semaine de vacances, le guide du "Mi la bien compris" en poche ...

Mais là aussi la surprise sera grande. Oui, il y a autant de véhicules que d'habitants ! Vous tombez alors dans les embouteillages dès les premiers kilomètres ... Vous optez donc pour la route de la montagne qui surplombe Saint-Denis, le chef-lieu, ou vous avez un panoramique avec vue sur l'aéroport.

Vue panoramique aux quatre canons - La Montagne, Saint-Denis

De mal en pis, vous arrivez sur le Port, la ville la plus chaude de l'île (tant atmosphérique que sociale). Vous y voyez un yab pat'-à-tèr (blanc des hauts pieds nus) marcher sur un sol qui vous brûle déjà les pieds malgré vos chaussures !

Yab' Patatèr - Le Port

Vous contemplez ce paysage si dépaysant. L'Océan à perte de vue. Le bruit des vagues venant se fracasser sur les galets. Une baleine qui passe au loin, des Pétrel de Barau (Pterodroma baraui, espèce endémique de la Réunion), qui tournoient pas très loin ... Vous commencez à prendre goût.

Le Port

Vous reprenez la route vers Saint-Paul. C'est la ville des pirates. En effet, c'est sur ce pan de côte que les marins amorcèrent l'occupation de l'Île Bourbon vers 1663. Le cimetière marin renferme des trésors historiques. Des pirates et des flibustiers (Olivier Levasseur dit « La Buse ») y côtoient des poètes (Leconte de Lisle).

Olivier Levasseur dit « La Buse », Pirate des mers du sud

Tout en vous abreuvant d'une eau-de-coco directe à la source, "tué sur place", vous prenez conscience que la Réunion c'est toute une Histoire. Et vous n'avez encore rien vu.

Eau de Coco

A la baie de Saint-Paul vous y voyez des parapentistes côtoyant les pêcheurs en toute harmonie. Le partage de la terre en somme.

Parapente - Baie de Saint-Paul

Vous reprenez la route direction le sud. Vous passez une curiosité locale : Le Cap de la Marianne. Son nom vient du fait que ce cap est monté d'une pierre taillée en forme de Marianne, la figure allégorique de la République française, et peinte en bleu, Blanc, et Rouge.

Cap de la Marianne - Saint Paul

Le charme de cette île commence à faire son effet. Palmiers, cocotiers. On passe de l'humide au sec, du chaud au frais, de la végétation aux grandes agglomérations, et tout ça en peu de temps ...

La Saline

Après Boucan-canot, vous arrivez sur La Saline-les bains, (dit "Zorey Land), lieux des plages aux sables fins (ou presque)

20050908_PICT4424__DiMAGE A1_-2

Ce paysage aux publicités dignes du film "Les Dents de la Mer", vous refroidit quelque peu. Mauvaise pub ? Vrai danger ? Qui à tort, qui a raison ?

20050916_IMG_1342__Canon DIGITAL IXUS 430_7

Mais il vous suffira de peu pour vous réconcilier aux joies de la plage  :-)

20061110_PICT3911__DiMAGE A1_-2

Vous arrivez enfin à votre logis ... Typiquement typique, comme le dit K'Bidi dans sa chanson. Une véritable maison d'époque, en bois de la charpente aux renforts, et enjolivée de bardeaux travaillés traditionnellement à la main (plus solide et plus naturel !) Couleur rouge vif aux portes bleues, déconcertant au premier abord. Le parquet craque à chaque pas que vous faites et vous remarquez dès votre entrée une pièce d'argent cloutée sur le pas de la porte. Les propriétaires vous expliquent que la tradition veut qu'à la construction d'une maison , anciennement, on cloutait une pièce d'argent pour garder l'argent dans les ménages si ce n'est y faire rentrer...

20141008_PICT3709-Modifier___-2

Vous découvrez alors une authentique cuisine au feu de bois (modernisée quand même pour le coup). La marmite en aluminium y trône en Reine ! C'est ce mélange qui donne au carry sa saveur unique ! 

20061108_PICT3688__DiMAGE A1_-2

Après une bonne nuit de sommeil, rien de tel qu'un réveil matinal par nos réveille-matin locaux, j'ai nommé Mister C O Q !  Même s'il est vrai qu'à n'importe quelle heure du jour et de la nuit ils crient à tue tête à qui veut entendre ... et à qui ne veut pas entendre surtout :-)

On vous a conseillé d'aller faire les Cirques la veille au soir. Le circo ringland ? Le Raluy ? Pinder ? Ou encore Bouglione ?

Vous n'y êtes pas du tout !

A la Réunion, il n'y en a que trois : Cilaos, Salazie et Mafate ! Ce sont en fait des caldeiras (volcaniques donc) qui entourent le Piton des Neiges, un ancien cratère volcanique éteint (pour combien de temps ?).

Vous optez pour celui de Cilaos qui est plus proche de vous, se situant dans le Sud de l'Île.

Passage obligé par Saint-Louis, où vous pouvez admirer une des trois plus grandes églises du monde. Oui j'ai bien dit du MOOONNNNDEEEEE ! Les deux autres se situent à Saint-Louis (du Sénégal) et Saint-Louis du Missouri (Etats-Unis). J'y ai passé vingt cinq ans ! (Saint-Louis, tu me manques !)

20061107_PICT3617__DiMAGE A1_-2

Après Saint-Louis, faut passer par la Rivière-Saint-Louis ... et ensuite vous comprenez pourquoi on appelle ça un cirque :-) 

Route de Cilaos

Je l'ai fait en bus avec mon chauffeur "personnel", mon ami Xavier G. que je salue au passage. Je ne l'aurai pas fait avec quelqu'un d'autre au volant ... le porte-à-faux avant rase très souvent le parapet, et vos pieds, si vous êtes à la première place à l'avant, se retrouve dans le vide au-dessus de la falaise.

20050911_PICT4695__DiMAGE A1_-2

Après environ une heure de trajet, selon les touristes, ou une vingtaine de minutes pour les cilaociens (Pssst, je l'ai fait en vélo en 02:00  environ ! J'étais bon et plus léger à l'époque ...), vous découvrirez tout le charme de cet endroit.

Cirque de Cilaos

Cilaos

Cilaos

Cilaos

Vous pouvez aussi apercevoir par beau temps, le "Chien" et les trois Salazes.

20050911_PICT4732__DiMAGE A1_-2

Évitez les collations hasardeuses pour la redescente ... la maréchaussée veille .... et vous ne ferez pas de vieux os dès les premiers virages.

20050911_100_1085__KODAK EASYSHARE CX7300 DIGITAL CAMERA_-2

Le lendemain, le Piton de la Fournaise au programme. Comme son nom l'indique, c'est notre volcan à nous, réunionnais. De type hawaïen, il est très actif, voir un des plus actifs au monde. Encore une fois, pas de secrets. Si vous voulez voir quelque-chose, écoutez Mister C O Q à quatre heures du matin et prenez la route dès cinq heures... 

Idem, environ une heure de route à partir de Saint-Pierre pour arriver à la Plaine des Sables. Qu'est c'qu'est c'qu'est c'qu'est ce que c'est ? Pour faire simple, vous êtes sur la Lune !

20050913_PICT4919__DiMAGE A1_-2

Certains disent même qu'il serait un terrain d'atterrissage pour les Ovnis ...

20050913_PICT4933__DiMAGE A1_-2

La Plaine des Sables

De roches basaltiques et d'andésites, ce décor est unique en son genre. Il annonce l'approche du maître des lieux : The Piton de la Fournaise ! (2631 m)

Majestueux, Monstrueux, il saura vous montrer sa force, et vous faire sentir petit, tout petit.

Le Piton de la Fournaise

Passez faire un tour au Cratère Yvon SERY, c'est mon grand-père, ancien guide au volcan ! Une rue à son nom existe aussi à la Plaine-des-Cafres.

Localisation du Cratère Séry

Le Volcan

Le temps se couvre et vous décidez de "redescendre dans les bas", direction la côte humide.

Visite à Langevin (sur la commune de Saint-Joseph). Pluies diluviennes au programme.

20050910_100_1009__KODAK EASYSHARE CX7300 DIGITAL CAMERA_-2

Vous continuez la visite de la côte sauvage. Très peu hospitalière pour les marins qui dès la découverte de l'île avaient préférés les côtes sud-ouest.

20050910_PICT4591__DiMAGE A1_-2

Sujette aux fréquentes coulées de laves sur le secteur, ce coin reste plus ou moins à l'abris des habitations humaines.

20050814_PICT3178__DiMAGE A1_-2

Mais la Réunion c'est aussi une culture, un savoir vivre, une manière d'être. Insulaires, quand on croise quelqu'un dans la rue, vous lui dites bonjour sans savoir qui c'est... et il vous rendra la pareil naturellement.

Voici quelques échantillons locaux en ce qui concerne la culture musicale réunionnaise ... (Ne me parlez pas de zouk et encore moins de zouk-love ou je vous étripe !!!!!!!!!!!!). Les racines la-bas ce sont le Séga, le Maloya... C'est comme le Riz-grain-carry, c'est dans le sang !

Fermez les yeux et appréciez !

ZISKAKAN - 4tiMo

Dominique BARRET -  Maloyamour

Meddy GERVILLE - Nidovan nideryer 

BAT'KER - Le facteur de Mafate 

MASCAREIGNAS - Kalou 

BASTER - Marmay lontan

 

Et vous, vous y allez quand à la Réunion ?